Quelles sont vos plus grands défauts ? Une bonne réponse à cette question d’entretien | Meilleurs Offres d’Emploi et de Stages au Maroc - MarocCarrières.com

Quelles sont vos plus grands défauts ? Une bonne réponse à cette question d’entretien

Quelles sont vos plus grands défauts ? Une bonne réponse à cette question d’entretien
– Quelles sont vos plus grands défauts ? l’une des questions les plus fréquentes que vous recevrez lors d’un entretien d’embauche.

Aujourd’hui, je vais vous apprendre comment répondre correctement à cette question.

Tout d’abord, parlons de ce que vous ne devriez pas faire.

Lorsque votre employeur vous pose la question :

  • « Alors, quelles sont vos plus grands défauts ? »
  • « Oh, je n’en ai aucune. »

Ne dites jamais ça !! C’est un mensonge, Vous savez que c’est un mensonge, je sais que c’est un mensonge.

Et ne dites pas : « eh bien, je n’y ai jamais pensé » ou « personne ne m’a jamais demandé cela ».

Sérieusement, personne ne vous a jamais demandé ça ?

Peut-être que vous pensez que vous êtes intelligent. Ne faites pas ça. Cela montre juste que vous êtes malhonnête et cela montre aussi que vous manquez de conscience de vous-même. Ce ne sont pas de bonnes réponses.

Aussi, voici celles que j’entends tout le temps et qui sont aussi un grand NON !! :

« Je suis une sorte de bourreau de travail et un peu trop perfectionniste ».

N’essayez pas de la tourner et de lui donner une tournure positive.

Voici comment vous êtes supposés répondre à la question, quelles sont vos plus grands défauts ?

La clé, c’est de ne pas en faire une question de personnalité.

Si vous voulez partager quelque chose, faites en sorte que vos compétences soient mises à profit.

Voici ce que je veux dire : Quand vous partagez quelque chose sur votre personnalité, avec un employeur, il pourrait sentir que c’est peut-être ce que vous êtes.

Mais si vous en faites une affaire de compétences, alors c’est quelque chose sur laquelle vous pourriez travailler.

Je vais vous donner un exemple :
  • « Quelles sont vos plus grands défauts ? »
  • « Eh bien, vous savez, je suis introverti et parfois je remarque que je suis timide pour partager mes idées quand il y a une salle de gens. »

Vous voyez, c’est une bonne réponse si vous êtes introverti.

Parce que voilà ce qui me passe par la tête. Mon esprit pense, d’accord, cette personne est timide et introverti, et c’est bien ainsi. Cela signifie donc que dans certains cas, je dois peut-être demander à cette personne de s’exprimer davantage.

Je pourrais lui dire, « hey, vous savez quoi ? », « Que pensez-vous de ça ? » ou dans mon esprit, je pense aussi, « eh bien, peut-être qu’avec le temps une fois que cette personne est plus à l’aise avec tous les autres membres de l’entreprise, elle pourrait partager davantage ses idées ».

Vous voyez, c’est ce qui me passe par la tête. C’est réparable.

Ou peut-être que cette personne pourrait développer plus de confiance et travailler un peu ses compétences en matière d’art oratoire.

Vous voyez, dans mon esprit, tout cela est réparable. C’est bien, c’est parfaitement bien.

Voici un autre scénario :

Si vous partagez quelque chose à propos de vos défauts non pas en termes de votre personnalité, mais de vos compétences, et aussi de vos projets. Qu’avez-vous fait pour y travailler ou que comptez-vous faire pour remédier à cette situation.

Laissez-moi vous donner un exemple :

  • « Quelles sont vos plus grands défauts ? »
  • « Eh bien, vous savez quoi, je suis une personne très créative. J’ai tendance à trouver toutes sortes d’idées et quand j’ai ces idées, je suis très enthousiaste et je veux partager avec tout le monde, tous mes managers, mes collègues. J’aime partager ! Et ce que j’ai réalisé au fil des années, c’est que parfois ces idées sont bonnes et parfois elles ne sont pas si bonnes. Je sais donc que je dois travailler sur ma façon de partager pour donner la priorité à certaines de ces idées et travailler sur le filtrage. Et en fait, récemment, j’ai lu quelques livres. L’un d’entre eux s’intitule « 80/20 Principle » by Richard Koch et aussi “Getting Things Done” by David Allen. Et par le livre, J’ai appris beaucoup de techniques et d’outils. Maintenant, ils m’aident à filtrer certaines de ces idées et comment établir des priorités. Et bien sûr, je suis toujours ouvert à tout coaching de votre part, qui peut m’aider à canaliser ma créativité dans des productions supérieures pour la compagnie. »
Boom, vous voyez ce que ça donne ?

Vous ne vous vantez pas, vous ne mentez pas. Vous dites, hey, je sais que j’ai ce problème, Je sais que c’est quelque chose sur laquelle je dois travailler, c’est quelque chose sur laquelle je travaille et voici mon plan et à la fin, vous demandez un accompagnement.

De mon point de vue en tant que PDG, en tant qu’employeur, Je sais que, tout d’abord, vous lisez des livres. C’est un gros plus ici. Et vous apprenez, vous êtes conscients de vous-même et vous savez sur quoi vous devez travailler et vous pouvez être coaché.

Pour moi, ce sont tous des plus, des plus, et des plus, de cette simple réponse.

  • Quelles sont donc vos plus grands défauts ?

La prochaine fois que vous aurez cette question, que ferez-vous ? Comment allez-vous y répondre ?

Commentez ci-dessous, Partagez avec nous comment y répondriez-vous.

1 Commentaires

  1. Zizoune

    Zizoune

    mai 2, 2021 at 6:42

    C’est une bonne reponse c’est simple et claire

    Reply Edit

Laisser Un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. * Les champs requis sont indiqués